SEAT a été reconnu comme un chef de file en matière de transformation numérique dans une étude menée par le prestigieux quotidien britannique Financial Times. Cette publication réalisée en collaboration avec Google, Nesta et The Innovation Foundation a, à partir de 4 000 candidatures, sélectionné 100 organisations, personnes et entreprises qui sont le fer de lance de la transformation numérique en Europe. Il s’agit d’un facteur clé pour la croissance économique, la création d’emplois et la conquête de nouveaux marchés. En reconnaissant SEAT, le Financial Times a donné en exemple le programme d’innovation ouverte que l’entreprise a mis en place sur son site phare à Matrorell afin d’affronter les défis numériques dans l’industrie manufacturière.

L’article du Financial Times répertorie 100 entreprises européennes de premier plan dans le domaine de la numérisation.

Le président de SEAT, Luca de Meo, a déclaré que « la numérisation est une priorité stratégique. SEAT est l’une des entreprises qui investissent le plus dans la recherche et le développement en Espagne, et elle a concentré ses efforts sur le développement de nouvelles technologies afin de stimuler la productivité et de diversifier ses activités. Nous nous appliquons à devenir une référence en matière de mobilité du futur. Avoir été repris par le Financial Times dans leur liste des 100 entreprises européennes les plus engagées dans la transformation numérique est une reconnaissance majeure des efforts fournis par l’entreprise et l’ensemble de l’équipe. »

Industrie 4.0, la clé de la numérisation de SEAT

SEAT promeut un processus de transformation ambitieux qui permet d’adapter toutes ses activités de production à l’environnement numérique à l’aide des technologies les plus révolutionnaires du marché. Le constructeur automobile espagnol conçoit et utilise des solutions et des outils numériques destinés à la production de véhicules, ce qui permet à l’entreprise d’améliorer son efficacité, sa flexibilité et son agilité. Cela se fait par exemple en intégrant l’intelligence artificielle, l’utilisation de robots collaboratifs, de la réalité virtuelle et des mégadonnées dans l’usine de Martorell afin de révolutionner la conception et la production des véhicules.

En outre, SEAT possède un laboratoire de biomécanique qui se distingue par sa contribution au développement de postes de travail plus ergonomiques. Cette infrastructure unique en Espagne est équipée de plus de 20 caméras qui traitent en 3D les caractéristiques musculosquelettiques des travailleurs, avec pour objectif d’éviter les pathologies qui résultent du processus de production, ainsi que d’améliorer la rééducation en cas de blessures. Par ailleurs, SEAT a mis en place des programmes de formation à l’aide d’une méthode innovante qui explique la transformation industrielle de façon simple, interactive et numérique. Depuis le lancement de ce programme, plus de 2 500 employés ont assisté aux cours.

Concevoir la mobilité du futur

Dans le cadre de la stratégie Easy Mobility, l’objectif de SEAT est de mettre sur pied une gamme de produits et de services qui offriront aux clients de nouvelles solutions de mobilité urbaine. À cette fin, SEAT a créé Metropolis:Lap Barcelona en 2017. Il s’agit d’un centre d’excellence dédié à la recherche et à la conception de nouvelles solutions de mobilité urbaine. Il est intégré au réseau de laboratoires informatiques du groupe Volkswagen. Cette année, l’entreprise a sorti XMOBA afin de tester et de commercialiser des services de mobilité. En plus, SEAT a fait l’acquisition de Respiro, un service espagnol d’autopartage à l’heure innovant.

L’année dernière, lors du salon Smart City Expo World Congress, SEAT a présenté ses derniers développements qui contribueront à stimuler la transition mondiale vers une mobilité plus intelligente et plus durable. Les initiatives développées par le Metropolis:Lab de SEAT comprennent le covoiturage et le bus à la demande, pour lesquels XMOBA lancera un essai pilote en 2019. Les autres nouveautés incluent la version évoluée de la voiture concept Cristobal de SEAT, à présent équipée de la technologie 5G, le nouveau projet de navigation socialement responsable en collaboration avec Waze et la mairie de Barcelone, ainsi que le premier véhicule de la marque qui s’inscrit dans sa stratégie de micromobilité urbaine, la SEAT eXS, développée en partenariat avec Segway.